Le Ministère de l’Écologie a réalisé un site web 'Un bon air chez moi' donnant des informations et des conseils pratiques à destination du grand public.

L'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) a rédigé un guide de la pollution de l'air intérieur, listant des bons gestes pour les particuliers.

L'OQAI (Observatoire pour la qualité de l'air intérieur) a aussi publié "Les bons gestes pour un bon air".

Plusieurs acteurs de la région Bretagne ont construit le carnet de santé de votre habitat, accompagné de conseils pratiques et d'informations réglementaires utiles.

Ci-dessous, retrouvez certains de ces bons gestes, par thématique, permettant d'améliorer la qualité de votre air intérieur.

tabagisme

  • Le tabagisme est à éviter à tout prix :
    évitez de fumer à l’intérieur de votre logement, surtout en présence d’enfants, de personnes souffrant de difficultés respiratoires ou encore de femmes enceintes.
  • Si une personne fume en votre présence, pensez à aérer la pièce ou à mettre votre ventilation en marche forcée.

humidité et moisissures

  • La solution la plus efficace et la moins coûteuse reste l’aération. Pensez donc à aérer et ventiler pour évacuer l’humidité de votre logement, notamment lorsque votre linge sèche, vous préparez les repas ou prenez votre douche.
  • Si des moisissures apparaissent, nettoyez les tâches avec de l’eau savonneuse, laissez sécher puis désinfectez avec une solution de javel diluée au 1/10ème (1 dose de javel et 9 doses d’eau).
  • Évitez de sécher le linge dans les pièces de vie de votre logement : utilisez en priorité la salle de bain. Par exemple, installez un étendoir au-dessus de la zone douche pour ne pas perdre trop de place.
  • Si vous utilisez un sèche-linge, vérifiez que l’air de l’appareil est évacué vers l’extérieur et pensez à vider ou nettoyer le réservoir d’eau en fonction de votre système.
  • En cas de fuite ou de dégâts des eaux, veillez à assécher la pièce et à réparer le problème le plus rapidement possible afin d’éviter la croissance de moisissures.

aération et ventilation

  • Ayez comme réflexe : aération et ventilation dès que vous cuisinez, bricolez, achetez de nouveaux meubles, séchez du linge, etc.
  • Pensez à aérer tous les jours, environ 10 minutes.
  • Évitez d’arrêter le fonctionnement du système de ventilation mécanique contrôlée.
  • Ne cherchez pas à obturer les bouches de ventilation, à les cacher derrière un meuble ou un revêtement, et veillez à les maintenir propres.
  • Vérifiez le détalonnage sous les portes de votre logement. Celui-ci doit être de 2 cm pour la porte de la cuisine et 1 cm pour les autres portes.
  • Veillez à effectuer l’entretien régulier du système de ventilation : nettoyez les bouches d’insufflation 1 fois par an et 3 fois par an pour les bouches au lave-vaisselle, ou à l’évier avec de l’eau savonneuse.

chauffage et appareils de combustion

  • Pour éviter les émissions de monoxyde de carbone, confiez l’installation des systèmes (chaudières) à des professionnels qualifiés et faites les vérifier régulièrement.
  • Limitez autant que possible l’utilisation de radiateurs d’appoint fonctionnant au pétrole, butane ou propane, notamment dans les pièces non ventilées.

construction, bricolage

  • Privilégiez la pratique des activités de bricolage dans le garage et veillez à maintenir fermée la porte de communication avec le logement afin d’éviter le transfert des émissions des produits de construction, des produits phytosanitaires, des gaz d’échappement des voitures, etc. vers l’intérieur du logement.
  • Pour le choix des produits de construction (peintures, colles, vernis), privilégiez les produits étiquetés A+ concernant les émissions en COV. L’utilisation de labels environnementaux est également une solution efficace.
  • Veillez à stocker les produits de construction à l’extérieur du logement et à refermer les contenants après usage pour limiter les émissions des produits.
  • Soyez vigilants aux étiquettes et consignes de dosages et de sécurité.
  • Après l’achat de mobilier neuf, laissez-le désorber à l’extérieur du logement si possible, sinon pensez à augmenter les débits de ventilation (marche forcée).

entretien, ménage

  • Utilisez de préférence des produits naturels, respectueux de l’environnement, de votre santé et plus économiques (vinaigre blanc, bicarbonate de soude) ou des produits écologiques labellisés (Ecocert ou Ecolabel européen).
  • Achetez des produits multi-usages plutôt que des produits destinés à un seul usage.
  • Respectez les modes d’emploi (pas de mélange de produits) et les doses préconisées sur la notice.
  • Évitez l’utilisation d’encens, parfums d’intérieur qui diffusent des substances chimiques nocives dans votre logement.

quelques produits naturels et leur vertus

produit

vertus

bicarbonate de soude

dégraissant, désodorisant

savon noir

nettoyant multi-usages

savon d'alep

antiseptique, désinfectant et apaisant

vinaigre blanc

désinfectant, détartrant, dégraissant, détachant

huile essentielle de thym

antibactérien, antimicrobien