5ème région française en termes de superficie et de population, la région des Pays de la Loire s'étend sur 32 000 km² (5,9% de la superficie de la France métropolitaine) et sa population est de près de 3,7 millions d’habitants (5,7% de la population de la France métropolitaine), soit une densité de 114 habitants au km².
Les résultats des consommations et productions d'énergie, émissions de polluants et de gaz à effet de serre en Pays de la Loire de l’inventaire BASEMIS® sont disponibles pour les années 2008 à 2016 dans le rapport ci-dessous, et via l’open-data d’Air Pays de la Loire :

Contactez-nous pour des résultats adaptés à vos besoins spécifiques.

consommations d'énergie

Les consommations d’énergie s’élèvent à environ 91 TWh en 2016. Elles sont restées stables entre 2008 et 2016 (-1% en valeur absolue, -7,6% en valeur par habitant).

consommation d'énergie à l'échelle des communes des Pays de la Loire (2016)

consommations d’énergie finale de la région et de la France par secteur (2016)

production d’énergie renouvelable

La production d’énergie renouvelable en Pays de la Loire a significativement augmenté entre 2008 et 2016.

production d'énergie renouvelable en Pays de la Loire

La chaleur représente le type d’énergie le plus produit par les énergies renouvelables à l’échelle de la région. La filière bois-énergie en représente près de 66%.
L’électricité d’origine renouvelable produite en Pays de la Loire est majoritairement issue des éoliennes (65%) et du photovoltaïque (22%).
Comparée à la production d’électricité de la centrale de Cordemais, la production d’électricité d’origine renouvelable est en progression constante en région Pays de la Loire.

production d'électricité en Pays de la Loire

La région des Pays de la Loire s’est donné pour objectif de porter à 21% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale d’ici 2020. Cet indicateur est en progression constante depuis 2008 : il a atteint 14% en 2016 contre 8% en 2008.

émissions de GES

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) régionales atteignent 31 millions de tonnes équivalent CO2 en 2016, ce qui représente environ 6 % des émissions nationales.
Les consommations d’énergie représentent 67 % des émissions de GES de la région. Les 33% des émissions restantes sont d’origine non énergétique, liées à l’élevage et aux cultures, aux procédés industriels, à l’utilisation de solvants, de peintures, de composés fluorés et autres.
A l’image des consommations d’énergie, les émissions de GES ont diminué de l’ordre de 11 % sur la région entre 2008 et 2016.

émissions de GES en Pays de la Loire (2016)

émissions de GES de la région et de la France par secteur (2016)

secteur Utilisation des Terres, leur Changement et la Forêt (UTCF)

Le secteur UTCF n’est, par convention, pas intégré dans le total des émissions de GES d’un territoire. Celui-ci ne peut être sommé aux émissions de GES présentées précédemment. Ce secteur génère à la fois des émissions et des absorptions de CO2. Il permet d’estimer les puits de carbone sur un territoire à travers quatre flux : l’accroissement forestier (absorptions), la récolte de bois (émissions), le défrichement (émissions) et les changements d’utilisation des sols (émissions et absorptions).

secteur UTCF détaillé par flux pour la région (en kteqCO2)

émissions de polluants

LLes polluants atmosphériques suivent des tendances majoritairement à la baisse entre 2008 et 2016 avec une évolution de :

  • - 64% pour le SO2 ;
  • - 34% pour les NOx ;
  • - 17% pour les particules fines PM10, - 22% pour les PM2,5 ;
  • - 26% pour les COVNM ;
  • + 5,3 % pour le NH3.

évolution des émissions de polluants entre 2008 et 2016 en base 100

émissions de polluants de la région et de la France par secteur en 2016