Le fort ensoleillement ces derniers jours a favorisé la production d’ozone en Pays de la Loire, dégradant significativement la qualité de l’air sur l’ensemble de la région. Air Pays de la Loire prévoit pour aujourd’hui et demain des indices entre 6 et 7, indiquant une mauvaise qualité de l’air.

L’ozone, qu’est-ce que c’est ?
L’ozone est un gaz naturellement peu présent dans la basse atmosphère, il se forme en atmosphère polluée, par réaction de précurseurs (oxydes d’azote et composés organiques volatils notamment). Ces réactions sont favorisées par les rayons ultraviolets, ce qui explique qu’on observe des niveaux d’ozone plus élevés en été.
Irritant et agressif, l’ozone pénètre facilement jusqu’aux voies respiratoires les plus fines. Il peut provoquer toux, inconfort thoracique, essoufflement, irritations nasale et oculaire. Les enfants, les personnes âgées, les asthmatiques, les insuffisants respiratoires y sont particulièrement sensibles.

Que faire contre l’ozone ?
En cas d’augmentation des niveaux d’ozone, comme c’est le cas en ce moment, il faut réduire son exposition à la pollution, par exemple en limitant les activités physiques et sportives, notamment l’après-midi où les niveaux d’ozone sont plus élevés. Les personnes sensibles et vulnérables sont les premières concernées par ces conseils.
Il faut également adapter ses actions pour limiter les émissions de polluants : évitez l’utilisation de la voiture en solo, adoptez une conduire souple, évitez de trop climatiser votre logement ou votre lieu de travail, réduisez l’usage de produits à base de solvants (peinture, vernis)… Et si vous le pouvez, les transports en commun, le vélo ou la marche à pied restent les moyens les plus adaptés.

Comment rester informé·e·s ?
Vous pouvez consulter le site web d’Air Pays de la Loire ainsi que vous abonner à nos newsletters, pour recevoir chaque jour les indices de qualité de l’air en région ainsi que les bulletins de vigilance en cas de dépassement des seuils.