La question de l’usage des produits phytosanitaires dans l’air est souvent posée. Elle mérite une attention particulière en raison de sa complexité, des enjeux qu’elle soulève, et de l’intérêt croissant qu’elle suscite pour notre société.  
Un projet national démarre cette année et vise à affiner la compréhension des effets des pratiques agricoles sur les transferts de produits phytosanitaires dans l’air et à sensibiliser le secteur agricole.

Dans les Pays de la Loire, cinq  acteurs se sont réunis pour mettre en commun leurs approches :  les chambres régionale et départementale d’agriculture, le Lycée agricole de Briacé , des viticulteurs du Landreau et Air Pays de la Loire, l’organisme responsable de la surveillance de la qualité de l’air.

Cela se traduit par la réalisation de mesures de produits phytosanitaires dans l’air par Air Pays de la Loire à l’aide d’appareils spécialisés en zone viticole dans l’emprise du Lycée de Briacé, en période de traitement (d’avril à août) en  2017, 2018 et 2019. En parallèle, des enquêtes seront réalisées auprès de viticulteurs afin de connaitre leurs pratiques et les associer aux mesures faites. Au terme de la première année de mesure (fin 2017), les résultats des mesures seront analysés au regard des pratiques sur les parcelles et des conditions météo de la saison pour en tirer les enseignements. Les résultats de l’étude feront l’objet d’une publication.