A 9h00 aujourd'hui samedi 18 juillet 2020, nous ne détectons pas d'augmentation des niveaux de polluants sur le réseau de stations de mesure de la ville de Nantes, qui ne sont pas situées sous les vents de l'incendie.

A 9h30, nous mesurons de légères augmentations des niveaux de particules fines sur les sites de Trentemoult et Bouguenais (moy. quart-horaire). Il est possible que cela soit lié à l'incendie de la cathédrale, ces stations étant situées à ce moment là sous les vents.