Samedi 21 avril 2018 au matin, de nombreux riverains du Morbihan et de la Loire-Atlantique ont senti une odeur d’hydrocarbures.

Cette odeur provenait de la raffinerie TOTAL, qui a constaté un échappement de gaz sur une de ses unités lié à un dysfonctionnement d’une soupape. A 9h25, l’exploitant a fait le nécessaire pour réparer l’incident. 

Air Pays de la Loire a été en contact avec les services de la DREAL (Direction régionale de l’Énergie, de l'Aménagement et du Logement), de la Préfecture, de l’ARS (Agence Régionale de Santé) et de l’exploitant : nos capteurs n’ont mesuré aucune élévation des niveaux de polluant SO2.

En effet, la fuite aurait concerné des hydrocarbures légers (essence et GPL), dont les teneurs en soufre sont très faibles.

Quelques observateurs bénévoles de Montoir-de-Bretagne formés par Air Pays de la Loire dans le cadre du suivi des odeurs en Basse-Loire ont également ressenti ces odeurs.