La loi portant engagement national pour l’environnement a rendu obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant un public sensible (articles L. 221-8 et R. 221-30 et suivants du code de l’environnement). En effet, de nombreux polluants sont présents dans ces établissements sensibles et les concentrations peuvent être parfois plus élevées  que  dans  d’autres  lieux  de  vie.  Les  collectivités  sont confrontées  au  nouveau  dispositif réglementaire  (décret du 30 décembre 2015) dont la première échéance, fixée à 2018, concernera les  crèches, écoles  maternelles  et  écoles  primaires.  Ce  dispositif  comporte  une  évaluation  des moyens  d’aération  et  la  mise  en  œuvre  au  choix  d’une  campagne  de  mesures  de  polluants  ou d’une autoévaluation de la qualité de l’air permettant d’établir un plan d’action pour l’établissement.

L’objet de cette journée est d’apporter des informations et des retours d’expérience sur l’évaluation de la qualité de l’air intérieur et sur les moyens de prévention.

cliquez ici pour consulter le programme ou vous inscrire aux conférences