Quel est l’impact d’un site d’enfouissement de déchets ménagers sur la qualité de l’air alentour ? Les mauvaises odeurs indiquent-elle de forts niveaux de polluants ? Ces questions ont été posées par les habitants de Treffieux, où est implanté un site d’enfouissement. Elles ont conduit le SMCNA, l’autorité en charge du site, à faire appel Air Pays de la Loire pour réaliser une étude. Les premiers résultats, basés sur deux mois de mesure à proximité du site, montrent des niveaux de polluants faibles malgré des nuisances olfactives régulières.

contexte et objectifs

Le SMCNA (Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique) reçoit régulièrement des plaintes d’odeurs de la part de riverains du site d’enfouissement d’ordures ménagères des Brieulles, à Treffieux (44). Le syndicat mixte a donc sollicité Air Pays de la Loire afin d’objectiver la situation au regard de la qualité de l’air et du possible impact sanitaire du site.
Une campagne de mesure de polluants atmosphériques, odorants et non-odorants, a été réalisée, afin d’évaluer la qualité de l’air à Treffieux.

dispositif

Un laboratoire mobile a été installé en février puis en avril 2020 afin de mesurer en continu le sulfure d’hydrogène (H2S), composé très odorant même à faible concentration, le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (PM10). Par ailleurs, le benzène a été mesuré par tubes passifs.

résultats

Le tableau ci-dessous synthétise les principaux résultats de ces deux phases de mesure.

conclusion

La campagne de mesure réalisée par Air Pays de la Loire en février et avril met en évidence une nuisance olfactive due au site des Brieulles mais sans impact sanitaire pour les polluants mesurés.
Cette campagne sera complétée par une nouvelle phase de mesure en mai et de nouveaux résultats en benzène pour la phase de mesure réalisée en avril.