Un 'Pollinarium sentinelle' est un espace dans lequel sont réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées…), arbustes et arbres sauvages (bouleau, cyprès, noisetier…) de la région dont le pollen est allergisant.

L'objectif est de les observer quotidiennement afin de détecter le début et la fin d'émission de pollen de chaque espèce et de transmettre ces informations aux personnes allergiques inscrites à l'Alerte pollens.

Dès réception de cette information, les allergiques peuvent commencer leur traitement avant l'apparition des premiers symptômes, et l'arrêter dès la fin d'émission de pollen.

Si vous êtes allergique aux pollens ou professionnel de santé, vous pouvez vous inscrire gratuitement à l'alerte pollens.
Dans tous les cas, n'hésitez pas à vous rapprocher d'un médecin allergologue qui vous accompagnera dans l'adaptation de votre traitement.

A l'heure actuelle, il existe six Pollinariums sentinelles en Pays de la Loire : Nantes, Laval, Angers, Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon et Cholet (les résultats détaillés sont disponibles ci-dessous).
Pour découvrir les différentes implantations des Pollinariums sentinelles en France, cliquez sur l'onglet 'En France'.

A noter : Pollinariums sentinelles et COVID-19
Les mesures de confinement liées à la crise sanitaire actuelle s'appliquent aux pollinariums sentinelles. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous informer des émissions de pollens allergisants observées sur certains pollinariums de Pays de la Loire (Laval fonctionne normalement).
Pour votre santé :
La prise de traitement antiallergique est à débuter au plus vite : les antihistaminiques ne posent aucun problème en cas d’infection par le coronavirus et les anti-inflammatoires bronchiques cortisonés par inhalation doivent être impérativement poursuivis.
Si vous avez des questions d'ordre médical dans la prise de votre traitement en lien avec le Coronavirus, un médecin allergologue est à votre disposition : n'hésitez pas à nous solliciter par email à apsf@pollinarium.com