Créé en 1998, sous l’impulsion du Ministère chargé de l'environnement, le laboratoire d’étalonnage d’Air Pays de la Loire 'airpl.lab' répond au besoin d’assurer la fiabilité des mesures de pollution atmosphérique réalisées par les analyseurs utilisés dans le réseau de surveillance. C’est grâce à ces mesures que les informations sur les niveaux de polluants dans l'air sont communiquées aux autorités publiques, aux médias et au public.

L’activité de mesure d’Air Pays de la Loire nécessite la détermination de taux de polluants dans l’air dont l’ordre de grandeur est celle du millionième de gramme de polluant par mètre cube d’air. A cette échelle, il est particulièrement important d’assurer la qualité des mesures. Pour les garantir, il est nécessaire d’effectuer périodiquement l’étalonnage des appareillages de mesure avec des étalons appropriés dont on connaît la valeur et l’incertitude associée.
C’est la condition permettant de maintenir un bon niveau de qualité des informations recueillies.

Airpl.lab réalise plus d'une centaine d'étalonnages par an pour la Bretagne, Basse-Normandie, Pays de la Loire et Nouvelle-Calédonie.

schéma de la chaîne d'étalonnage


Pour y répondre, Air Pays de la Loire a mis en œuvre une démarche qualité visant l’accréditation de son laboratoire d’étalonnage airpl.lab.

Depuis 2004, le laboratoire d’étalonnage d’Air Pays de la Loire est accrédité par le COFRAC (Comité français d’accréditation), selon le référentiel NF EN ISO/CEI 17025, pour le domaine « Chimie et matériaux de référence – Mélange de gaz ». Cette accréditation, renouvelée régulièrement à l’occasion d’audits du COFRAC, reconnait les compétences d’airpl.lab pour la réalisation d’étalonnages sur gammes de concentration pour cinq polluants : monoxyde d’azote (NO), dioxyde d’azote (NO2), monoxyde de carbone (CO), dioxyde de soufre (SO2) et ozone (O3). Elle garantit la traçabilité des résultats d’étalonnage fournis aux clients.