La ville de Saint-Nazaire, lauréate de l’appel à projet ADEME - AACT’AIR 2016, a confié à Air Pays de la Loire la réalisation d’une étude d’évaluation de la qualité de l’air intérieur dans deux établissements scolaires, situés dans une zone où la qualité de l’air extérieur est potentiellement dégradée. Cette évaluation a permis de proposer puis de mettre en œuvre des bonnes pratiques et des actions de sensibilisation afin de maintenir une qualité de l’air intérieur acceptable dans les écoles étudiées.

contexte

La ville de Saint-Nazaire, lauréate de l’AAP ADEME - AACT’AIR 2016, a initié une étude dans une zone où la qualité de l’air ambiant est potentiellement dégradée par la zone industrialo-portuaire et le trafic automobile dense à proximité : le quartier Méan Penhoët. Accompagnée par Air Pays de la Loire et un prestataire en diagnostic aéraulique, l’étude vise à évaluer la qualité de l’air intérieur de deux établissements scolaires de Saint-Nazaire, les écoles Ernest Renan et Paul Bert situées dans la zone concernée afin d’identifier un éventuel transfert des polluants de l’air extérieur vers l’air intérieur des établissements. Des recommandations comportementales et techniques ont été mises en œuvre en fonction des résultats afin d’améliorer la situation. Une campagne de mesure a posteriori a permis de mesurer les bénéfices et d’établir des fiches réflexes sur les recommandations à mettre en place dans des situations similaires.

dispositif de mesures

Pour caractériser l’état initial, des mesures en hiver puis en été 2017 ont été effectuées dans la cour de l’école Paul Bert, ainsi que dans des salles de classe des deux écoles. Les stations de mesures permanentes d’Air Pays de la Loire, Parc Paysager et Léon Blum de Saint-Nazaire ont également été utilisées pour l’étude. Les polluants considérés sont les particules fines PM10, le dioxyde d’azote NO2, le dioxyde de soufre SO2, ainsi que les paramètres de confort hygrothermique (T°C, Hr) et de confinement CO2.
Un diagnostic aéraulique a également été effectué dans les deux écoles par le prestataire Hapco.


Des mesures selon le même dispositif, ont été réalisées en hiver 2019 après la mise en place de recommandations afin d’en mesurer les bénéfices.

résultats

Les recommandations formulées ont porté sur des actions techniques et comportementales, faute de moyens financiers disponibles, seules les recommandations comportementales ont pu être réalisées.
Les différentes mesures effectuées lors des différentes campagnes ont permis d’établir un bilan de la qualité de l’air ambiant au cœur du quartier Méan Penhoet, notamment au sein de la cour de l’école Paul Bert afin de caractériser la qualité de l’air et d’identifier une éventuelle influence des activités économiques et industrielles à proximité.
Concernant la qualité de l’air ambiant :

  • des concentrations en polluants (PM, NO2, SO2) au niveau de la cour de l’école Paul Bert située à proximité de la zone industrialo-portuaire comparable à celles mesurées à Saint-Nazaire en milieu urbain (Parc Paysager et Léon Blum).
  • l’influence de la zone industrialo-portuaire et la proximité automobile sont toutefois identifiés ponctuellement au sein de l’école Paul Bert.

Concernant le transfert de l’air extérieur vers l’intérieur des salles de classe :

  • les mesures effectuées mettent en évidence un transfert ponctuel de la pollution en NO2 de l’extérieur vers l’intérieur des écoles. Les sources suspectées seraient liées à la zone industrialo-portuaire et à la proximité du trafic automobile.
  • le transfert de pollution étant ponctuel et sans atteindre des niveaux importants, il est privilégié de traiter le confinement des écoles et l’identification des sources internes de polluants.

Au regard des résultats, malgré la proximité de la zone industrialo-portuaire, l’air intérieur des salles de classe est plus pollué que l’air extérieur (notamment en PM10 et CO2). L’accent a été mis sur l’aération et le renouvellement d’air.

réplicabilité

Six fiches réflexes, co-construites entre Air Pays de la Loire et la ville de Saint-Nazaire, ont été réalisées pour permettre le déploiement d’actions pertinentes sur un territoire présentant des caractéristiques de qualité de l’air proches ou similaires (avec dégradation ponctuelle de la qualité). Les fiches portent sur les thématiques suivantes :

  • la qualité de l’air c’est quoi ? ;
  • les bons comportements ;
  • choisir la bonne installation ;
  • choisir les bons matériaux ;
  • bien entretenir son établissement ;
  • en cas de pics de pollution extérieur.

perspectives

Le projet de caractérisation transfert de pollution de l’extérieur vers l’intérieur dans les établissements scolaires du quartier Méan Penhoet a permis d’identifier des facteurs clés de réussite pour la réplicabilité du projet ; notamment en envisageant un projet de plus grande envergure impliquant plus fortement les équipes pédagogiques et l’ensemble des acteurs des établissements scolaires. La prévision d’un budget pour d’éventuels travaux est également mise en avant.