Dans le cadre d’un projet d’aménagement d’un éco-quartier à Orvault, Air Pays de la Loire a réalisé une étude de modélisation visant à évaluer l’incidence de la mise en place du projet sur la qualité de l’air. Les résultats indiquent un impact relativement faible mais permettent de mettre en évidence l’effet d’écran de la piscine. Ce bâtiment contient la pollution au niveau de l’avenue Peccot et préserve le cœur de l’ilot, qui pourrait ainsi accueillir les modes de déplacement doux (piétons, vélos).