Pour l’année 2016, on observe des concentrations de dioxyde d’azote (NO2) et de particules fines (PM10) principalement à proximité des axes à fort trafic (périphérique, A11, E60, A83) et dans certaines rues du centre-ville (rue de Strasbourg, rue Paul Bellamy, quai de la Fosse). Ces dernières années, les concentrations en moyenne annuelle de ces polluants ont tendance à se stabiliser, voire à légèrement diminuer.