Vous trouverez le bilan de la qualité de l'air dans les Pays de la Loire pour l’année 2020.

Cette année a été marquée par la poursuite de grands projets, notamment sur la préparation du nouvel indice de qualité de l’air, les études menées pour approfondir le sujet sur les pesticides, la mise à jour de l’inventaire BASEMIS, etc. Elle a aussi été touchée par la crise COVID qui a permis de mettre en avant l’impact d’un arrêt généralisé du trafic routier sur la qualité de l’air.

Zoom sur les effets du 1er confinement sur la qualité de l’air :

  • Baisse généralisée des niveaux de dioxyde d’azote (polluant essentiellement issu du trafic routier) jusqu’à -65% dans les grandes agglomérations,
  • Effet moins marqué sur les particules fines du fait de la multiplicité de leurs sources (activités industrielles, chauffage, trafic routier, agriculture, etc.) et des phénomènes de transport à large échelle.

Sur l’année :

  • Une journée concernée par un épisode de pollution au niveau régional (28 mars, particules fines PM10, dépassement du seuil d’information),
  • Dépassement de l’objectif de qualité sur l’ensemble de région pour l’ozone (sans dépassement du seuil d’information).