Ce rapport d’étape présente les niveaux de pollution (NOx, CO, PM10) enregistrés dans la rue Paul Bellamy à Nantes du 10 janvier 2007 au 15 juin 2007.

Selon la Directive Européenne 1999/30/CE dans son annexe VI, la surveillance doit permettre de fournir des renseignements sur le niveau d'exposition de la population générale mais également dans les endroits où s'observent les plus fortes concentrations auxquelles la population est exposée pendant une période significative.
En agglomération urbaine, la dégradation de la qualité de l’air est principalement observée à proximité des axes de circulation. En raison des niveaux très hétérogènes relevés d’une rue à l’autre, il n’est pas envisageable de réaliser des mesures sur chaque voie de circulation.

Dans le cadre du Programme de Surveillance de la Qualité de l’Air dans les Pays de la Loire, Argos, Air Pays de la Loire met en œuvre en complément des mesures permanentes, des mesures périodiques en situation de proximité automobile.

Dans l’agglomération nantaise, Air Pays de la Loire a effectué en 2003, par modélisation, une cartographie des niveaux de pollution dans 80 rues du centre ville de Nantes. Cette étude avait montré que dans plusieurs des rues de Nantes, les concentrations estimées pouvaient être proches des valeurs limites pour le dioxyde d'azote. Le modèle a notamment identifié quelques rues du centre ville dont la rue Paul Bellamy. Pour confirmer les résultats de modélisation, durant l’année 2007, des mesures sont réalisées dans cette rue. Cette étude vient compléter le suivi permanent effectué sur le boulevard Victor Hugo ainsi que le cycle annuel de suivi de qualité de l’air en situation de proximité automobile initié en 2005 par des mesures dans la rue Crébillon et sur le quai de la Fosse, et poursuivi en 2006 par une campagne de mesure rue du Maréchal Joffre.