Air Pays de la Loire a mesuré la qualité de l'air aux Herbiers (Vendée) au printemps et à l'automne 2005. Comme pour les autres centres urbains de la région, les concentrations de benzène ont été observées à des niveaux plus élevés sur le site de mesure installé en proximité de trafic automobile. Par ailleurs, pour l'ozone, le risque d'apparition de pics de pollution l'été n'est pas à exclure.

laboratoire mobile et tubes : un double équipement pour détecter les polluants de l'air

Courant 2005, les habitants des Herbiers (Vendée) découvraient pour la première fois, le laboratoire mobile d'Air Pays de la Loire. Cet équipement a été installé en centre ville, sur l'esplanade de la mairie, à deux reprises : d'abord au printemps (d'avril à mi-mai) puis à l'automne (d'octobre à mi-décembre). Ces deux périodes de mesure ont permis de prendre en compte des conditions météorologiques contrastées.

L'autre outil de mesure utilisé était plus discret. Il s'agissait de petits capteurs de benzène. Ils ont été installés rue de l'église en même temps que le laboratoire mobile. L'objectif était d'évaluer la qualité de l’air dans deux situations différentes : la pollution ambiante moyenne du centre ville des Herbiers et la pollution maximale dans une rue principale.

sept polluants surveillés

Au total, sept polluants ont été surveillés : benzène, dioxyde de soufre, dioxyde et monoxyde d’azote, monoxyde de carbone, ozone et poussières fines PM10. Pour la plupart d'entre eux, une mesure était réalisée toutes les quinze minutes.

pollution par le benzène

D'une manière générale, les centres urbains présentent des concentrations plus élevées de benzène dans l'air des rues exposées aux rejets des véhicules automobiles. La campagne de mesure réalisée aux Herbiers l'a confirmé. Ses résultats indiquent que le site installé rue de l'Église est susceptible de dépasser l’objectif de qualité fixé à 2 μg/m3.
Néanmoins, la valeur limite fixée en 2005 à 10 μg/m3 a une très forte probabilité d'être respectée.

ozone : des pointes possibles par temps chaud et ensoleillé

La pollution par l’ozone a été modérée aux Herbiers. Toutefois, comme dans les autres villes de la région, des pointes d'ozone ne sont pas à exclure en période particulièrement chaude et ensoleillée. Le seuil de recommandation et d’information de la population fixé à 180 μg/m3 pourrait être dépassé.

les Herbiers, ville évaluée

Air Pays de la Loire mesure en permanence la qualité de l’air dans les grandes agglomérations des Pays de la Loire. La loi sur l'air impose une surveillance sur l'ensemble du territoire national. Pour répondre à ces prescriptions, Air Pays de la Loire a programmé une surveillance périodique des villes moyennes. Avec près de 14 000 habitants, les Herbiers est la quatrième ville de Vendée dont les niveaux de qualité de l'air ont été évalués.